16

assemblée générale

São Paulo, Brésil

7- 10 Mai 2013

Paroles de Recteurs

L'AUF donne la parole à plusieurs personnalités du monde universitaire qui s'expriment sur la 16ᵉ assemblée générale.

Si vous souhaitez ajouter votre contribution à ces paroles de recteurs (présidents, directeurs et responsables d'établissements), n'hésitez pas à écrire à ag2013@auf.org

Bo Jiang

"C’est avec un grand plaisir que mes collègues et moi prenons part à la 16ème assemblée générale de l’AUF. Au nom de l’Université Tongji, nous saluons chaleureusement cette rencontre internationale très importante pour la francophonie. L’Université Tongji a, depuis des années, multiplié les projets de coopération et d’échange avec des pays du monde entier, notamment francophones. Afin de réaffirmer notre lien envers la langue et la culture francophone, nous sommes particulièrement ravis d’être, depuis juin 2012, l'un des membres de l’Agence universitaire de la Francophonie. Aujourd’hui plus que jamais, l'université de Tongji doit faire face aux grands défis qui guettent le monde universitaire en se positionnant au premier rang mondial des institutions qui promeuvent la formation aux métiers du développement durable. Cette ambition ne pourra se concrétiser qu'en consolidant des échanges internationaux forts et durables. L’AUF, un des grands réseaux d’échange international, nous ouvre de nouveaux espaces de coopération. Nous pourrons y travailler avec de nouveaux partenaires stratégiques dans des projets multiculturels et multilatéraux aptes à contribuer au développement durable de notre planète. Moi-même francophone, je considère que l’AUF est plus qu’un territoire linguistique, un lieu de partage ouvert sur d’autres façons de penser la Société, la Culture, la Science et l’Avenir. À mon avis, la langue française est le premier pas vers le partage de connaissances nouvelles et, ce faisant, devient un lieu de compréhension et de création, une espace de paix et de prospérité. Merci et à très bientôt au Brésil !"

Bo Jiang
Vice Président de l’Université Tongji

Lusine Flyan

"La 16e Assemblée générale de l'AUF est un événement important dans la vie des Universités francophones et une occasion unique pour nous tous de discuter de nos futurs projets et opportunités. Aujourd'hui plus que jamais le monde a besoin d'une coopération multiculturelle plus étroite. L’Université linguistique d'Etat d’Erevan est l'un des plus anciens établissements d'enseignement supérieur en Arménie où la langue et la culture françaises sont enseignées. Nous sommes très fiers des générations de professeurs du français formés dans notre université, qui ont fait preuve de dévouement et d'attachement sincère à la langue et à la culture française. Au cours des dernières années, notre université a élargi les cadres de sa collaboration dans le domaine des études francophones grâce au soutien actif et constructif de l'AUF. Je convaincue que l'assemblée générale de São Paulo sera une opportunité pour acquérir de nouvelles connaissances qui contribueront à la promotion des recherches et des études francophones et au rayonnement des valeurs de la francophonie dans le monde contemporain."

Lusine Flyan
Vice-Rectrice chargée de la Science et des Relations internationales de l’Université linguistique d'Etat d’Erevan "Brusov"

Pierre Dehombreux

"La francophonie n’est jamais aussi forte lorsqu’elle se présente de manière organisée en dehors de ses frontières naturelles. Cette manifestation au Brésil sera à coup sûr un moment fort pour la coopération des universités francophones, entre elles, bien sûr, mais aussi avec ses partenaires du monde entier. La participation d’institutions issues de 67 pays différents témoigne de la vivacité d’un réseau international actif et qui doit certainement ambitionner de valoriser ses activités universitaires en langue française. "

Pierre Dehombreux
Vice-recteur aux relations internationales de l'Université de Mons

Roger Uthui

"L’Université Pédagogique du Mozambique (Maputo) a décidé de rejoindre la grande famille de l’AUF parce que nous croyons que la collaboration, la coopération et la solidarité universitaires constituent un axe fort de l’excellence. La diversité linguistique entre les peuples ne doit pas constituer une frontière au partage des connaissances et expériences, mais, bien au contraire, doit stimuler à la découverte de l’autre. En intégrant un réseau de l’ampleur de l’AUF, même en n’étant pas membre de la francophonie institutionnelle, nous sentons que nous élargissons nos chances de nous ouvrir aux mondes scientifiques et de participer à la construction d’un monde meilleur en compagnie de plus de 780 autres institutions de la planète. Notre université s’identifie aux idéaux et projets de l’AUF et se réjouit de pouvoir compter sur son appui, notamment pour nos projets de formation à distance, développement et participation dans les réseaux de recherches internationaux et mobilité universitaire. Notre plus profond souhait est de pouvoir, à un certain moment, rétribuer à cette grande famille autant que nous avons reçu et recevons. "

Roger Uthui
Recteur, Université Pédagogique du Mozambique (Maputo)

João Grandino Rodas

"Le CRUESP (Conseil des Présidents d'Universités de l'État de São Paulo) qui représente trois universités membres très actives de l'Agence universitaire de la Francophonie, dont l'une accueille dans ses locaux, l'Antenne pour l'Amérique Latine du Bureau des Amériques, apporte son soutien à la 16e Assemblée générale de l'organisation qui se tiendra à São Paulo, du 7 au 10 mai 2013.

Le choix du Brésil est une chance, une nouvelle manifestation de l'intérêt du monde universitaire pour notre pays, pour ses engagements publics, pour sa dynamique privée en matière de financement et d'excellence dans la recherche et l'enseignement supérieur.
Le choix de São Paulo nous réjouit car il nous permettra de mettre en avant les compétences associées des universités qui contribuent depuis l'État de São Paulo, à l'extraordinaire dynamisme de la science au Brésil.
C'est aussi une responsabilité pour nous que de faciliter l'accueil de ces centaines de collègues, présidents et recteurs d'universités, de plus de 90 pays qui viendront à notre rencontre et avec lesquels, de nombreux projets et accords pourront être mis en place.
J'invite les institutions et les entreprises à devenir partenaires de l'événement. "

João Grandino Rodas
Président du CRUESP Recteur de l'Université de São Paulo

Salim Daccache

"C'est avec plaisir que je participerai à l'Assemblée générale de São Paulo en mai 2013.

À propos du lieu de la réunion, je me dois de vous féliciter. Ayant eu l'occasion de visiter São Paulo et de rentrer en contact avec les universités brésiliennes, j'ai été impressionné par leur excellent niveau et leur volonté de s'ouvrir à la Francophonie.

Dans un tel contexte, un meilleur choix ne pourrait se faire."

Salim Daccache
Recteur, université Saint-Joseph, Liban

Joaquim Ramos de Carvalho

"Les relations multiséculaires de l'Université de Coimbra avec le Brésil ont été déterminantes dans l'histoire de chacun de nos pays ainsi que dans la genèse de leur identité propre. Il faut remonter jusqu'à 1576 pour trouver la première immatriculation d'un étudiant brésilien dans les archives de l'Université de Coimbra et, parmi les professeurs et recteurs qui transformèrent l'Université portugaise, beaucoup étaient nés au Brésil.

A Coimbra vinrent étudier de nombreuses générations de jeunes gens destinés aux charges les plus élevées en terres brésiliennes, y compris la génération qui décida de l'indépendance du Brésil. On a soutenu avec raison que la formation commune et les liens de solidarité académique noués à Coimbra furent un facteur notable dans l'émergence d'une nation, unique, de langue portugaise en Amérique du Sud.

Les relations académiques et culturelles entre l'Université de Coimbra et les universités de langue française ne sont pas moins anciennes puisqu'elles étaient déjà très vivantes dès le XVIe siècle.

Consciente de cette double tradition, c'est donc avec la plus grande satisfaction que l'Université de Coimbra se réjouit de voir se tenir l'Assemblée générale de l'AUF à São Paulo en mai 2013.

Nul doute que ce sera là un moment privilégié pour rencontrer, à travers ses Recteurs et Présidents, la vaste communauté des universités pour lesquelles la langue française est un symbole d'unité et un gage d'avenir."

Joaquim Ramos de Carvalho
Vice-Rector de l'Université de Coimbra

Paul-Henri Amvam Zollo

"L’AUF a une résonance particulière en Afrique en tant qu'elle promeut l’excellence dans le domaine du co-développement universitaire, soutenue par une exigence de solidarité et une expertise pionnière dans le numérique éducatif. Je participerai à l’Assemblée générale de mai 2013 à São Paulo, Brésil, pays où se joue à merveille la symphonie de la Samba de multiculturalité et souhaite qu'à cette occasion, l'AUF affirme sa vision ainsi que sa stratégie relativement à cet autre jalon de la diversification et de la diffusion du savoir qu’est la libéralisation de l’information scientifique et technique, enjeu majeur pour les universités d'Afrique et de l'Océan indien. Cette importante rencontre du monde universitaire francophone devrait contribuer par ailleurs à établir les jalons de la coopération universitaire entre ces « nouveaux territoires » de la Francophonie, représentés à cette occasion par le Brésil, et les établissements membres du continent africain."

Paul-Henri Amvam Zollo
Recteur de l’Université de Ngaoundéré, Cameroun. Membre du Conseil d'administration et du Conseil associatif de l'AUF

Dumitru Topan

"Les universités d'Europe centrale et orientale seront représentées à l’Assemblée générale de São Paulo.

Grâce aux problématiques-clés du millieu universitaire francophone soumises au débat de haut niveau, l’Assemblée générale organisée en terre brésilienne s’impose comme une rencontre à ne pas manquer pour les universités membres de l’AUF de notre région.

Marquées par la crise mondiale, toutes les universités d’Europe centrale et orientale regardent avec confiance vers São Paulo, le pôle universitaire d’Amérique latine, en attendant cette rencontre avec les représentants des universités du monde entier, un milieu favorable aux échanges et au partage d'expériences qui déboucheront sur des recommandations au profit des universités du monde francophone."

Dumitru Topan
Président de la Conférence des recteurs des universités membres de l'AUF en Europe centrale et orientale (CONFRECO)

Masood Hasan

"Tout forum académique, qu'il s'agisse de conférence, de réunion ou bien d'Assemblée Générale, fournit une plateforme de débat, de discussion et d'échange d’idées qui sont indispensables au progrès de tout établissement pédagogique.

L’assemblée générale de l’AUF, à travers sa galaxie d’intellectuels rassemblés des quatre coins du monde est la plateforme idéale pour avoir un dialogue interculturel. C’est aussi un forum qui frayerait la voie pour promouvoir la paix et l’harmonie parmi les nations à l’époque où notre monde est réduit à un village global et où les barrières de langue et de communication sont à lever.

De la part de l’Université Nationale des Langues Modernes, - la seule université de son genre dans la région - je souhaite à l’Assemblée Générale et à l’AUF un très grand succès et j’espère que ses recommandations contribueraient considérablement à former une chaîne académique globale pour le bénéfice de nous tous et de toute l'humanité. "

Masood Hasan
Recteur, Université Nationale des Langues Modernes, Islamabad, Pakistan

Phetsamone KHOUNSAVATH

"Membre de la Francophonie institutionnelle depuis 1991, notre pays, le Laos, connait actuellement une croissance soutenue. Plus que jamais le lien entre construction des savoirs et développement apparaît dans ce contexte évident et notre gouvernement a engagé depuis quelques années un vaste programme de réforme de l'éducation, du primaire au supérieur visant à aligner nos programmes sur les normes internationales et à assurer une démarche qualité. Plus que jamais, le rôle essentiel de l'AUF, sa contribution à l'amélioration de notre système universitaire, que ce soit via un apport en expertise, un appui aux ressources humaines ou via la mise en place de formations universitaires francophones, apparaît manifeste.

Au nombre de cinq à ce jour, droit, économie et gestion, génie civil, génie électrique et médecine, ces filières qui accueillent parmi les meilleurs candidats au concours d'entrée à l'Université forment les futures élites francophones et de notre pays. Modélisantes dans la forme et l'esprit, elles ont valeur d'exemple par la qualité de leur gestion et la rigueur exigée des étudiants.

Autre volet essentiel de l'action menée par l'AUF que j'aimerais mentionner, le renforcement de nos relation avec nos voisins cambodgiens et vietnamiens via les nombreux échanges et programmes qui permettent des rencontres régulières et sont sources d'un indéniable enrichissement.

L'Université Nationale du Laos ne peut donc que se féliciter de la présence d'une antenne de l'AUF à Vientiane et des nombreuses avancées auxquelles elle a déjà contribué et auxquelles, nul doute, elle continuera à contribuer durant les années à venir.

Je souhaite à toutes et à tous une excellente et fructueuse assemblée générale."

Phetsamone KHOUNSAVATH
Vice-Président de l'Université Nationale du Laos

Prof. Abel Andriantsimahavandy

"Chaque université a le devoir de profiter de cette rencontre à São Paulo, moment fort, propice pour contribuer à la réussite de la mission de l'AUF : un espace de dialogue des différences. Chaque université aura l'occasion de rendre visible ses singularités afin d'enrichir cette conscience collective tendant vers le respect mutuel. Le Brésil, pays de la diversité harmonieuse, se prête parfaitement à ce dessein de la compréhension via le dialogue."

Prof. Abel Andriantsimahavandy
Président de l'Université d'Antananarivo, Madagascar

Khaled Bouabdallah

"Il est important pour les universités françaises de participer à l'Assemblée Générale de l'AUF à Săo Paulo, en mai prochain. Elles doivent faire entendre leur voix dans cette tribune où sont présents les cinq continents et profiter de ces rencontres pour échanger au niveau international en participant aux nombreux débats proposés et en candidatant aux postes dans les différents conseils."

Khaled Bouabdallah
Président de l'Université de Saint Etienne, France Président de la Commission des Relations Internationales et Européenne de la CPU

Raymond Théberge

"Je suis entré en fonction à titre de recteur au cours de la dernière année et j’ai hâte de rencontrer les collègues de la grande famille des universités de la francophonie. L’Assemblée générale de l’AUF à Săo Paulo sera pour moi une excellente occasion de faire du réseautage et de discuter des grands dossiers qui nécessitent une approche solidaire et une action commune."

Raymond Théberge
Recteur et vice-chancelier Université de Moncton

Hélène David

"L’Université de Montréal est heureuse de participer à la 16e Assemblée générale de l’Agence universitaire de la Francophonie, qui se déroule à Sao Paulo, l’une des villes francophiles du Brésil. Rappelons avec fierté que l’Université de Montréal a participé à la création de l’AUF, en 1961, et que c’est dans ses murs que l’Agence y a installé son siège social. Au fil des années, l’AUF s’est taillée une place privilégiée dans le monde universitaire, de sorte qu’aujourd’hui, elle est l’une de ses plus grandes ambassadrices."

Hélène David
Vice-rectrice aux Relations internationales, à la Francophonie et aux partenariats institutionnels Université de Montréal

Jean-Marie Virelala

"L'assemblée générale de l'AUF sera un moment important pour mieux faire connaître la situation de la francophonie universitaire dans le Pacifique. Le français et l’anglais sont des langues officielles dans presque tous les États d’Océanie.

Au Vanuatu, le français est l'une des trois langues officielles, aux côtés de l'anglais et du bichlamar. Le français y est langue d'enseignement et joue aussi un rôle important de langue de communication et d'échange. Le français permet aux jeunes Ni-Vanuatu de s'ouvrir au monde et de bénéficier de l'expertise francophone, notamment à travers le réseau des universités membres de l'AUF. La rencontre de Sao Paolo permettra d'étendre ce réseau vers de nouvelles régions avec lesquelles le Pacifique a encore peu de contacts."

Jean-Marie Virelala
responsable de l'Institut de formation des enseignants du Vanuatu

Boumediene Tanouti

"L'Assemblée générale de l'AUF sera sans doute un événement exceptionnel dans la vie de la grande famille de la Francophonie. Le choix du continent américain et du Brésil en particulier pour tenir cette importante réunion prouve que l'adhésion aux valeurs et principes défendus par la Francophonie revêt, incontestablement, un caractère universel qui va au-delà des considérations géographiques et historiques.

L'ouverture récente d'un Bureau Maghreb de l'AUF à Rabat est pour nous la reconnaissance de la vigueur de l'implication des universités maghrébines dans les programmes de coopération impulsés par l'AUF et de l'intérêt qu'elles y trouvent pour renouveler leurs pratiques pédagogiques et renforcer leurs activités de recherche dans un environnement de coopération régionale.

L'AG du mois de mai sera une occasion privilégiée pour les présidents et recteurs des universités maghrébines membres de l'AUF de partager leurs expériences en matière de formation et de recherche universitaire à une échelle encore plus étendue. En effet, notre conviction profonde est que les défis qui sont lancés à l'enseignement supérieur (massification, gouvernance, adéquation avec le marché de l'emploi, etc.) ne trouveront des éléments de réponse que dans le cadre de la concertation et d'échanges de bonnes pratiques."

Boumediene Tanouti
Président de l'Université Chouaib Doukkali, Maroc

Louis Vogel

"Les universités françaises peuvent s’appuyer sur deux réseaux pour soutenir leur action et leur présence internationales : l'Association européenne de l’université (EUA) et l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF).

Il est important que nous soyons présents lors des réunions de ces instances qui représentent, pour l’une, la construction d’une identité universitaire européenne, avec notamment le processus de Bologne et la politique européenne ; et pour l’autre, le maintien de liens universitaires forts, sur les 5 continents, au travers des langue et culture francophones. L’EUA et l’AUF constituent des espaces de dialogue, de comparaison et d’expression uniques ; ce sont des lieux sans égaux pour faire entendre nos universités, influer sur les politiques universitaires et densifier nos réseaux scientifiques."

Louis Vogel
Ancien Président de la Conférence des présidents d'université (CPU)

Ahmed Nejmeddine

"Permettez-moi tout d'abord de vous exprimer ma reconnaissance vis-à-vis du grand effort déployé par votre agence pour le rayonnement de l'institution universitaire francophone.

Aussi, ai-je le plaisir de vous faire part de mon soutien à l'organisation de l'AG de l'AUF au mois de mai prochain, qui demeure une opportunité exceptionnelle pour réunir les divers acteurs et responsables universitaires francophones.

Ladite assemblée sera également l'occasion pour aborder les divers sujets liés à la pédagogie et à la gouvernance des dites institutions ainsi qu'à la promotion de la coopération interuniversitaire tout en s'ouvrant sur les institutions brésiliennes."

Ahmed Nejmeddine
Président de l'Université Hassan 1er, Maroc

Carmen Costea

"L‘Université Spiru Haret participera avec beaucoup de joie et motivation à L'assemblée générale de l'AUF qui se tiendra en mai prochain à la capitale brésilienne São Paulo.

Appartenant au monde latin, nous sommes fiers de souligner la place importante que la langue et la culture française occupent en Roumanie. L'assemblée générale de l'AUF sera le meilleur moment pour partager les expériences de succès dans le monde universitaire et celui de la recherche scientifique, d’identifier plus d’opportunités de l’avenir et de renforcer la communauté des francophones dans le monde entier.

L’Université Spiru Haret, la plus grande université privée de Roumanie, appréciant à sa juste valeur l’importance des alliances francophones, travaillera avec responsabilité pour le développement des relations académiques au sein de l’Alliance des Universités de l’Europe Centrale et de l’Est (ACEU) dont elle est le co-fondatrice. "

Carmen Costea
Vice recteur de l'Université Spiru Haret de Bucarest - Roumanie

Abdelbaki Benziane

"L'Assemblée générale de l'Agence universitaire de la Francophonie qui se déroulera au mois de mai 2013, dans la ville de São Paulo, au Brésil, sera une rare, sinon exceptionnelle, occasion de trouver rassemblée, à travers ses Présidents et Recteurs, la grande famille des universités francophones.

Une rencontre de cette nature, aussi tonifiante que réconfortante, où - de la pédagogie à la gouvernance - il nous sera possible de rapprocher, à une échelle globale, questions générales et solutions locales, nous donnera la mesure de notre force commune. Que le partage et l'échange d'idées et d'expériences, lors de cette Assemblée générale de l'AUF, se fasse par l'intermédiaire du monde universitaire brésilien, renforce encore davantage l'impact d'une coopération d'avenir, dans un réseau mondial d'excellence.

Je me réjouis à l'idée de participer à cette rencontre qui, j'en suis sûr, constituera un moment inoubliable dans la vie de l'Agence universitaire de la Francophonie."

Abdelbaki Benziane
Directeur de l'École normale supérieure d'enseignement technologique d'Oran, Algérie

Vidéo à la une

Partenaires

TV5Monde
Visite São Paulo
Fórum de Assessorias das Universidades Brasileiras para Assuntos Internacionais
Memorial da América Latina
Serviço Social do Comércio
Conselho de Reitores das Universidades Estaduais de São Paulo (Cruesp)
L'Universidade de Sao Paulo
L'Universidade Estadual Paulista